Pourquoi et comment manger végétalien (2/2)

D’après plusieurs études qui ont été faites, on se rend compte qu’en supprimant tout les produits animal de notre alimentation, la plupart de nos maladies disparaissent.

Le fer

On nous a toujours dit, à tort que nos carences en fer venaient de notre faible consommation  de produits animal. Il y a 4 ans, lorsque j’étais encore omnivore, je faisais souvent de l’anémie. Aujourd’hui je suis pratiquement végétalienne et je n’ai plus aucune carence ! Ça m’a même surprise, mais les faits sont là.

Certains végétariens ont du mal à se priver de viande car on leur à toujours dit que ça leur causerait forcement des carences en fer. D’après de sérieuses études objectives, les végétariens souffriraient moins d’anémie que les non végétariens.

Voici un tableau indiquant les aliments contenant du fer. Il apparaît clairement que les légumes  sont les aliments contenant le plus de  fer, contrairement a la viande ou au produits laitiers.

Cependant, afin d’éviter de sévères carence en vitamine B12, il est conseillé à tout les végétariens de plus de 3 ans, de se supplémenter en vitamine B12 que l’ont trouve dans la plupart des végétaux (mais en faible quantité).

Les comprimés sublinguaux sont beaucoup mieux absorbés par l’organisme que les comprimés à avaler. C’est d’autant plus important chez les mères allaitantes.

Le gaspillage alimentaire

Aujourd’hui, les céréales données aux animaux pourraient nourrir un plus grand pourcentage de la population. C’est un énorme gaspillage! La plupart des terres agricoles sont cultivés pour engraisser le bétail, et la majeure partie de cette culture finie en fumier, c’est dire !

Il faut 13 000 m² pour nourrir un omnivore et 650 m² pour un végétalien à peu près. En gros on pourrait assurer les besoin de 20 fois plus de végétaliens avec 4000 m². On pense que si les omnivores réduisaient ne serait ce que 10% de leur consommation de viande, on pourrait avoir près de 11 millions de tonnes de céréales par an. Cela suffirait à bien nourrir les 60 millions de personnes qui meurent chaque année. En engraissant les bêtes, nous gaspillons en céréales, l’équivalent de 2 pains par jours pour une personne. La faim est un véritable fléau entretenu par une mauvaise gestion des ressources alimentaires.

Un enfant meure de faim toute les 2 secondes dans le monde, et soutenir une agriculture pour satisfaire nos besoins en viande est un crime. Pourtant, nous l’encourageons chaque jour.

Tant que nous mourront de faim sur cette terre, nous vivront dans la peur. C’est de celle-ci que naisse les guerres.

Socrate disait qu’avec un régime végétarien, on peut s’attendre à vivre en paix et en santé jusqu’à un âge avancé et légueront à nos descendant une vie semblable à la notre.

La déforestation

Nous causons beaucoup de catastrophe à cause de ces mauvaise habitudes alimentaire et notamment la destruction de nos foret. Pourtant nous en avons besoin pour l’oxygène qu’elles nous procurent et qui nous est essentiel. Elles tempèrent nos climats, empêchent les inondations, recyclent et purifient notre eau. Elles abritent également de millions de plantes et animaux. Cette destruction empêche la favorisation de la reproduction d’insectes prédateurs pour qu’ils puissent remplacer les insecticides.

C’est des forets tropicales que proviennent certains de nos médicaments, qui peuvent notamment aider des leucémiques ou autres maladies graves et les chercheurs ont la certitude que nous pourrions y puiser les médicaments de l’avenir.

L’utilisation et la qualité de l’eau

Autre conséquence : la diminution de l’eau potable. La production de viande nécessite de grosses quantités d’eau. Pour produire la nourriture quotidienne d’un mangeur de viande il faut plus de 18 184L d’eau contre 1 363L pour un végétalien.

Il y a plus de 50 ans le fumier servait à enrichir le sol. Aujourd’hui, au lieu de retourner au sol, ces matières fécales se retrouvent le plus souvent dans nos égouts et nos rivières. Ces déchets viennent polluer notre eau. Ces déchets se transforment en ammoniaque et en nitrate s’ils ne sont pas utilisés de la bonne façon et ça peut avoir de graves conséquences pour les enfants qui consomment cette eau.

 

Sans consommation de viande, nous n’aurions plus besoin de centrales nucléaire, des pays exportateurs de pétrole et nos factures d’électricité baisseraient.

Nous devons impérativement modifier nos habitudes alimentaires afin de préserver notre environnement et nos précieuses ressources naturelles. Nous aurions d’énormes bénéfices à agir ainsi.

La bible dit que le sort de l’homme est étroitement  lié à celui de l’animal :

De fait, Le sort de l’homme et celui de la bête sont le même : l’un meurt, l’autre aussi. Ils ont le même souffle tout les deux. La supériorité de l’homme sur la bête est nulle car tout est vanité.

Concernant les protéines, ont en trouve dans de nombreux végétaux :

Les aliments acides et basiques

Résultat de recherche d'images pour "aliments acides alcalins"

Pour une bonne santé, il est également important de favoriser le plus possible les aliments alcalins et on voit bien que les produits animaux n’en font pas parti. Je consacrerais prochainement un article sur cette alimentation.

Le cholestérol

Aucune substance végétale ne contient du cholestérol contrairement à celles animal.

Résultat de recherche d'images pour "tableau alimentaire cholesterol"

Le taux de cholestérol sanguin est directement affecté par la consommation de cholestérol.

Voici les valeurs normales du taux de cholestérol pour les hommes et les femmes suivant leurs ages:

Résultat de recherche d'images pour "pourcentage cholesterol"

Le cholestérol peut provoquer les maladies cardiaque et il n’est pas nécessaire pour nous d’en consommer étant donné que toutes les cellules de l’organisme peuvent en produire (cholestérol naturel). Mais plus nous en consommons et moins nous en produisons.

Les produits animaux contiennent également trop de graisse saturée qui n’est pas bon pour la santé car il fait augmenter le taux de mauvais cholestérol.

L’intestin humain suit un canal sinueux qui présente de nombreuses courbes en épingles. L’intestin des carnivores suit au contraire un canal relativement droit. Par conséquent, les animaux carnivores évacuent les aliments beaucoup plus rapidement que les humains. De plus, ils résistent mieux au cholestérol et aux matières grasses et ont beaucoup moins besoin de fibres pour accélérer le processus digestif.

Alors quels aliments consommer ?

Énormément de problèmes de santé ont été constatés à cause de la consommation de produits animal. Ce sont également les aliments qui font le plus grossir.

En conclusion, l’alimentation doit être composé de beaucoup de fruits et de légumes, des fruits secs, des oléagineux, des féculents et des Céréales à chaque repas. En gros tout ce qui ne contient aucune substance animale.

Image associée

Désormais, vous savez ce qui vous cause tout ses problèmes de santé. C’est donc à vous de décider si vous voulez prendre votre santé en main ou continuer à vous rendre malade en toute connaissances de causes. Vous verrez que sans produits animal on peut faire des recettes toute aussi intéressantes et délicieuses, alors à vous de jouer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *